L’hypnose pour traiter l’hyperphagie et les troubles alimentaires

5/5 - (1 vote)

L’hyperphagie boulimique est un trouble alimentaire qui imprègne la vie quotidienne des personnes concernées.

Tout le monde peut se faire plaisir de temps en temps, mais les boulimiques de l’alimentation mangent régulièrement trop.

Ce trouble alimentaire est souvent causé par un manque de bien-être, et les conséquences sont d’autant plus négatives que les personnes atteintes se sentent souvent honteuses et coupables après un épisode.

L’hypnose est une médecine alternative qui propose de remédier à ce comportement compulsif en influençant positivement le conscient.

En s’attaquant aux causes profondes de la crise alimentaire, l’hypnothérapeute peut faire disparaître le trouble alimentaire.

 

hyperphagie hypnose

 

 

QU’EST-CE QUE L’HYPERPHAGIE BOULIMIQUE ?

 

Le trouble de l’hyperphagie boulimique (TAB) est un trouble alimentaire compulsif dans lequel le patient mange excessivement sans avoir faim.

Elle est diagnostiquée lorsqu’une personne mange plus de deux fois par semaine pendant 6 mois sans avoir faim.

Contrairement à la boulimie, les boulimiques ne compensent pas leur consommation de nourriture et ne se font donc pas vomir, ne font pas d’exercice excessif, etc.

Les hommes comme les femmes peuvent être touchés et les conséquences peuvent être graves.

 

LES CAUSES DES CRISES DE BOULIMIE

 

La suralimentation est due à un mal-être, une cause profonde qui provient souvent de l’inconscient et qui refait surface à certains moments de la journée.

Il suffit de rencontrer une certaine personne, de se trouver dans un certain endroit ou de voir un objet qui évoque ce mauvais souvenir pour que la crise d’hyperphagie soit déclenchée.

Pour protéger le corps, le cerveau crée une sensation de faim et d’insatiabilité.

La personne qui en souffre mange donc trop sans s’en rendre compte. Une fois la crise passée, la frustration s’installe.

 

crise-boulimie

 

LES CONSÉQUENCES DE LA SURALIMENTATION

 

Si une personne mange trop à un repas, il lui suffit de rééquilibrer les repas suivants pour éviter des conséquences néfastes pour l’organisme. Cependant, chez une personne souffrant d’hyperphagie, la frénésie alimentaire régulière empêche cet équilibre et présente un risque d’obésité, de diabète, d’apnée du sommeil ou d’hypertension artérielle.

Elle aggrave également les problèmes psychologiques, car lorsque la crise est terminée, le boulimique regrette ce qu’il a fait, ce qui déclenche des sentiments de honte et de culpabilité pouvant conduire à une éventuelle dépression.

Il est donc nécessaire d’envisager un soutien psychologique pour se remettre d’une crise de boulimie.

C’est là qu’intervient l’hypnose, en agissant sur l’état de conscience du patient.

 

COMMENT FONCTIONNE L’HYPNOTHÉRAPIE POUR LA GESTION DU POIDS ET LES CRISES ALIMENTAIRES ?

L’hypnothérapie est une méthode qui intervient sur le cerveau via l’état de conscience et d’inconscience.

En découvrant la cause de ces crises de boulimie, l’hypnothérapeute va tenter de faire de cet état perturbateur un moment anodin, afin que le patient ne ressente plus le besoin de trop manger lorsqu’il est confronté à ce mauvais souvenir.

 

LA PNL : UNE THÉRAPIE EFFICACE

 

La PNL (programmation neurolinguistique) est une méthode psychothérapeutique qui vise à « reprogrammer » le cerveau pour modifier l’état psychologique d’un patient. Dans cette méthode, les points positifs du patient sont utilisés pour remplacer les points négatifs. Pour une personne souffrant d’hyperphagie, l’objectif est de trouver la cause des crises et de la transformer en un point positif.

Il s’agit d’un travail sur soi avec un hypnothérapeute, qui peut nécessiter plusieurs séances pour éliminer le trouble alimentaire.

 

 

pnl-therapie

 

 

AU COURS D’UNE SÉANCE D’HYPNOTHÉRAPIE.

 

Ne pas confondre psychologue et hypnothérapeute, il ne s’agit pas de discuter de tous ses problèmes avec le praticien.

Cependant, une discussion sur la pathologie du patient est inévitable. L’hypnothérapeute doit cibler la cause de la suralimentation afin d’atteindre correctement les objectifs du patient.

Pendant la séance, le patient n’est pas plongé dans un état d’inconscience ; au contraire, lorsqu’il réapparaît, il se souvient de tout ce qu’il a fait.

Il s’agit de prendre conscience du changement que les séances provoquent dans l’inconscient.

En PNL, comme précédemment, le psychothérapeute va d’abord essayer de comprendre ce qui a provoqué cet état et ensuite fixer les objectifs du patient.

Les techniques de la PNL sont utilisées et l’hypnothérapeute recherche les ressources positives du patient à utiliser pour reprogrammer son cerveau.

Il ne s’agit pas d’oublier la cause de la frénésie, mais d’apprendre à utiliser le cerveau différemment.

La PNL met ainsi en valeur les aspects positifs du patient en travaillant sur l’aspect négatif du ou des événements passés à l’origine du trouble alimentaire. Cette étape est suivie d’une évaluation pour voir si les objectifs ont été atteints.

L’hypnose guérit le trouble alimentaire en traitant l’insatisfaction du patient.