les plus belles prières à marie

5/5 - (1 vote)

La prière est un moyen de communiquer avec Dieu. Chaque religion a sa propre façon de se connecter avec le Seigneur, et tandis que certains le prient directement pour lui parler, d’autres lui transmettent leurs messages par l’intermédiaire de la Sainte Vierge Marie. Les gens prient souvent la Vierge Marie pour demander la guérison, mais aussi pour d’autres raisons qui leur tiennent à cœur.

Les statues de la Vierge Marie de Lourdes

Il s’agit des prières traditionnelles que nous adressons souvent à Marie à l’église, mais vous pouvez également les réciter à la maison. Pour cela, commandez une statue de Marie que vous pourrez placer à l’intérieur ou à l’extérieur pour communiquer quotidiennement avec elle. Chacun peut pratiquer sa foi chez lui avec une statue de la Vierge Marie, dans un coin de prière ou pour décorer l’extérieur de sa maison. La statue de la Vierge Marie a une signification importante pour les catholiques.

Elle représente la Mère de Dieu, et le fait d’avoir son image près de soi apporte du réconfort. La Vierge Marie, telle qu’elle est apparue à Lourdes, est souvent représentée vêtue de blanc avec une ceinture bleue et tenant un chapelet.

 

Les prières de Marie

 

Les hymnes et les prières à la Vierge Marie que l’on peut entendre pendant la liturgie ou dans les monastères sont généralement :

  • Je vous Salue Marie
  • Magnificat
  • Salve Regina
  • Regina Caeli
  • Alma Redemptoris Mater
  • Ave Regina Caelorum
  • Sub tuum Praesidium
  • Ave Maris Stella

La prière Vierge de Lourdes

Parmi les plus belles prières à la Sainte Vierge, il y a la prière à Notre-Dame de Lourdes, qui se lit comme suit :

« Marie, tu t’es montrée à Bernadette dans la grotte du rocher. Dans le froid et l’ombre de l’hiver. Vous avez apporté la chaleur d’une présence, la lumière et la beauté. Dans le vide de nos vies sombres, dans le vide du monde où le mal est puissant, apporte l’espoir, donne la confiance ! Toi qui es l’Immaculée Conception, aide-nous, pécheurs. Donne-nous l’humilité de la conversion, le courage du repentir. Apprends-nous à prier pour tous les peuples. Conduis-nous aux sources de la vraie vie. Fais de nous des pèlerins sur notre chemin dans ton Église.

 

vierge marie priere

 

Donne-nous faim de l’Eucharistie, le pain du chemin, le pain de la vie. En toi, Marie, l’Esprit Saint fait des miracles : par sa puissance, il t’a conduite au Père, vivante pour toujours dans la gloire de ton Fils. Regardez avec tendresse les besoins de nos corps et de nos cœurs. Brille pour tous, comme une douce lumière, alors que nous traversons la mort. Avec Bernadette, nous te prions, Marie, dans la simplicité des enfants. Entrons, comme elle, dans l’esprit des Béatitudes. Alors nous connaîtrons la joie du Royaume et pourrons chanter avec vous : Magnificat ! Bénie sois-tu, Vierge Marie, heureuse servante du Seigneur, Mère de Dieu, demeure de l’Esprit Saint ! Amen.

 

Les dates de l’apparition à Lourdes

La Vierge Marie est apparue à Bernadette Soubirous 18 fois à des jours différents. Sa première apparition a lieu le jeudi 11 février 1858, elle est accompagnée d’une amie et de sa sœur qui ramassent du bois mort et des ossements sur la rive gauche du gave de Pau. Alors que Bernadette s’apprêtait à traverser le Canal du Moulin pour rejoindre les deux autres filles, elle entendit des bruits ressemblant à un coup de vent. Lorsqu’elle s’est retournée, elle a vu un bel enfant habillé de blanc à la grotte de Massabielle, qui l’a invitée à s’approcher. Bernadette n’a pas osé et a prié le chapelet. À la fin du chapelet, la vision a soudainement disparu.

Sa deuxième apparition a eu lieu le dimanche 14 février 1858. Bernadette a de nouveau visité la grotte avec quelques amis. Elle a cité des dizaines de chapelets et la jeune fille lui est apparue à nouveau. Bernadette est la seule à l’avoir vue. Elle l’a aspergée d’eau bénite pour s’assurer que ce n’était pas une créature du diable. La jeune fille s’est contentée de sourire et d’incliner la tête. Lors de sa troisième apparition, la Dame lui a parlé le jeudi 18 février 1858. Elle lui dit : « Je ne te promets pas de te rendre heureuse dans ce monde, mais dans l’autre. Me feriez-vous la grâce de venir ici pour une quinzaine de jours ?

La quatrième apparition eut lieu le vendredi 19 février 1858, jour où Bernadette se rendit à la grotte avec un cierge béni et allumé. C’est de là que vient la coutume de placer des bougies allumées devant la grotte. Lors de sa cinquième apparition, le samedi 20 février 1858, la jeune fille apprend une prière à Bernadette. Cette rencontre a été associée à une grande tristesse pour elle. Sa sixième apparition a eu lieu le dimanche 21 février 1858, jour où le chef de la police, Jacomet, a interrogé Bernadette. La septième apparition a eu lieu le mardi 23 février 1858, lorsque l’Aquero a révélé un secret « juste pour elle ».

Sa huitième apparition a eu lieu le mercredi 24 février 1858, avec un message de la Vierge : « Repentez-vous ! Pénitence ! Pénitence ! Priez Dieu pour les pécheurs ! Va et embrasse la terre en pénitence pour les pécheurs ! La neuvième apparition a eu lieu le lendemain, jeudi 25 février, lorsque la jeune fille a demandé à Bernadette de boire à la fontaine et de manger une herbe qui se trouvait près de la fontaine – un geste pour les pécheurs. La dixième apparition eut lieu le samedi 27 février, lorsque Bernadette fit tranquillement les gestes pénitentiels habituels et but de l’eau de la source.

 

les plus belles prières à marie

 

La onzième apparition est marquée par la menace d’emprisonnement du juge Ribes le 28 février 1858, alors que Bernadette vient d’accomplir les gestes pénitentiels en présence d’un nombre croissant de personnes. Le lendemain, le 1er mars 1858, jour de sa douzième apparition, a lieu la première guérison miraculeuse. Le bras et la main disloqués de Catherine Latapie sont redevenus mobiles. Lors de sa treizième apparition, le mardi 2 mars 1858, la jeune fille dit à Bernadette de transmettre un message aux prêtres : « Va dire aux prêtres de venir ici en procession et de construire une chapelle ».

Le mercredi 3 mars 1858, c’est la quatorzième apparition dans laquelle Bernadette a vu le sourire de la jeune fille. Le lendemain, jeudi 4 mars 1858, les gens affluent à la grotte. Plus de 8000 personnes étaient présentes, attendant un miracle. Bernadette ne retourne pas à la grotte avant le jeudi 25 mars 1858. Et c’est lors de cette seizième apparition que la jeune fille lui révéla son nom par une phrase incompréhensible : « Que soy era immaculada councepciou ». Cette phrase avait été prononcée quatre ans plus tôt par le pape Pie IX lorsqu’il invoquait une vérité de la foi catholique, le dogme de l’Immaculée Conception.

Lors de la dix-septième apparition, le 7 avril 1858, le miracle du cierge s’est produit. Bernadette a tenu la bougie allumée et la flamme a entouré sa main sans la brûler. La dernière apparition a finalement eu lieu le 16 juillet 1858.