Pourquoi manger des fruits et légumes lorsqu’on est enceinte ?

5/5 - (1 vote)

Lors de la grossesse, l’alimentation est clé. En effet, c’est à travers le corps de la future maman que sont fournis tous les nutriments essentiels au bon développement du bébé. Parmi eux, les vitamines, les minéraux et les antioxydants, présents en grande quantité dans les fruits et légumes, représentent un apport clé pour le foetus. Ils aident également la maman à améliorer sa santé. Explication en quelques points clés.

Des sources importantes de nutriments

 

Les fruits et légumes contiennent des nutriments essentiels au bon métabolisme corporel. Ils peuvent être consommés crus, cuits ou encore sous la forme de jus. Cette dernière option peut s’avérer idéale si jamais vous n’aimez pas particulièrement consommer des fruits et légumes en temps normal. Dans ce cas, veillez cependant à consommer vos jus faits maison, réalisés au moyen d’un extracteur de jus, afin de préserver tous leurs apports nutritifs.

Parmi les nutriments clés fournis par les fruits et légumes, on peut d’abord citer la vitamine B9. Outre ses bienfaits pour le système nerveux et la production de globules rouges, elle joue également un autre rôle important lors de la grossesse : en effet, elle permet de stimuler le phénomène de division cellulaire ainsi que la production de tissus. La vitamine D, quant à elle, est essentielle au renforcement osseux de votre bébé. De plus, la vitamine E est également un nutriment clé lors de la grossesse par son action bénéfique sur le développement cognitif. On peut enfin citer l’importance des antioxydants, qui permettent de renforcer les défenses immunitaires.

Les bienfaits pour le bébé

 

Outre les bénéfices généraux mentionnés plus haut, plusieurs études scientifiques ont démontré que la consommation de fruits et légumes s’avère essentielle à la bonne santé de votre futur bébé. Tout d’abord, une étude australienne publiée en 2020 a démontré que la teneur très riche des légumes en antioxydants et minéraux permettrait de réduire le risque de fausse couche ou de donner naissance à un bébé né prématuré. Par ailleurs, ces nutriments jouent un rôle important dans le bon maintien du placenta et des tissus du foetus.

Une seconde étude menée par des chercheurs de l’université d’Alberta au Canada a également démontré que la consommation de fruits pendant la grossesse jouerait un rôle très important dans le développement cérébral de l’enfant. En effet, le QI des bébés nés de mères ayant mangé au moins six ou sept portions de fruits par jour pendant leur grossesse serait de 6 à 7 points supérieur à celui des autres bambins de leur âge.

 

fruit et legumes

 

Les bienfaits pour la maman

 

A noter également que la consommation de fruits et légumes n’a pas seulement un impact positif sur la santé de votre bébé… elle vous permet aussi d’améliorer la vôtre ! En effet, on peut d’abord préciser que les fibres, présentes en très grande quantité dans les fruits et légumes, vous permettent d’améliorer votre transit intestinal et à prévenir la prise de poids. Ainsi, il est conseillé par les nutritionnistes de consommer environ trente grammes par jour de fibres pendant la grossesse afin de prévenir la constipation, mais aussi l’apparition d’hémorroïdes, un problème qui touche environ un tiers des femmes enceintes ! Cet apport conséquent en fibres revient à consommer environ cinq portions de fruits et légumes par jour, auxquelles vient s’ajouter votre consommation normale en céréales, pain ou pâtes, qui en contiennent également.

Par ailleurs, les fruits et légumes riches en vitamine B6, comme les bananes ou l’avocat, peuvent vous aider à ne pas souffrir de nausées pendant votre grossesse. Il est également conseillé à la femme enceinte de consommer des fruits contenant de la vitamine C, comme les oranges ou le kiwi. En effet, grâce à son action de fixation du fer dans votre organisme, celle-ci permet de lutter contre l’anémie, un mal également assez répandu lors de la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.