Comment choisir un prénom pour un enfant ?

5/5 - (1 vote)

Choisir un prénom pour un enfant n’est pas une mince affaire. En tant que parents, nous voulons généralement trouver un nom unique en son genre et qui n’évoque que des associations positives.

Comment choisir un nom pour un enfant qui lui servira bien tout au long de sa vie ? Consultez nos conseils et votre prise de décision sera beaucoup plus facile.

1. Un prénom unique ? Oui, mais dans la limite du raisonnable

Il est évident que nous voulons que notre bébé ait un prénom original car après tout, sa personne est unique. En revanche, trop d’originalité peut exposer l’enfant à des problèmes.

Par conséquent, au lieu de broncher à l’idée des noms qu’un enfant sur deux portait quand nous étions enfants, vérifiez toujours les classements des prénoms les plus populaires en ce moment ou il y a quelques années. Les vieux prénoms comme on peut les découvrir ici, ou les prénoms composés étaient à leur apogée dans les années 80 et reviennent au goût du jour ces derniers temps. Vous trouverez assurément un coup de cœur sachant que les prénoms anciens sont particulièrement rares, mais très élégants et agréables à prononcer phonétiquement.

2. Tenir compte des goûts des deux parents

Ce n’est pas un mythe, un couple bien qu’en harmonie à souvent des goûts et des préférences différents dans de nombreux domaines. Le choix du prénom d’un futur bébé n’échappe pas à la règle !

  Peut-on manger de la mayonnaise quand on est enceinte ?

Vous aimez les noms modernes et votre mari vous demande de nommer votre enfant avec un prénom traditionnel Français et ancien ? Un compromis est-il possible dans une telle situation ? Tout à fait ! Après tout, vous devriez tous les deux sentir que c’est votre choix commun. Par exemple, vous pourriez écrire 10 noms sur des cartes que vous aimez le plus (en tenant compte des conseils de cet article) et faire une liste de 10 noms avec lesquels vous n’êtes pas d’accord. Confrontez vos idées et essayez de trouver une solution commune. Donnez-vous du temps ; c’est une décision importante et il vaut mieux ne pas effectuer une décision à chaud du jour au lendemain.

3. Vérifiez l’association avec le nom de famille

Généralement, cet exercice simple vous permet d’éliminer des centaines de noms qui ne sont pas à la hauteur du bon sens ou qui sont trop fantaisistes. Les noms traditionnels se caractérisent par le fait qu’ils sont utilisés depuis longtemps, nous avons donc des diminutifs pour ces noms en Français, parfois même plusieurs pour un.

En cas de doute, mieux vaut laisser tomber l’idée du prénom que de tenter par tous les moyens d’accorder un nominatif avec un nom de famille qui ne coïncident pas ensemble. En voulant par-dessus tout faire valoir vos propres choix, vous risquez de faire courir à votre enfants des déconvenues futures à l’école mais aussi en tant qu’adulte.

4. Ne choisissez pas un prénom en étant influencé par les tendances du moment

Les films séries Française sont responsables de l’extraordinaire popularité de nombreux prénoms auxquels les parents s’attachent. Il en va de même en Grande-Bretagne, où les parents, sur la vague de popularité de la série “Game of Thrones”, ont appelé en masse leurs filles Arya. C’est une approche à très courte vue. La série préférée se terminera bientôt et le nom donné à l’enfant restera.

  Mon avis sur les trotteurs bébé

De plus, après quelques années, tout le monde saura que votre enfant porte le nom du personnage de série, ce qui n’est en aucun cas une façon de se démarquer. Il est définitivement préférable de choisir un nom intemporel, et non inspiré de la culture cinématographique pour son bien-être futur.

5. Ne donnez pas à votre enfant un prénom étranger s’il porte un nom Français

Sinon vous vous retrouverez avec une combinaison du type Vladimir Dupont ou Hildegarde Martin. Ça ne sonne pas bien, n’est-ce pas ? Cette combinaison est particulièrement flagrante lorsque le prénom est long et fantaisiste et que le nom de famille est court et simple.

Parfois, les parents affirment qu’il sera plus facile pour un enfant de faire carrière à l’étranger avec un nom étranger. Tout d’abord, il est difficile de planifier la carrière d’un enfant avec autant de détails alors qu’il n’est pas encore venu au monde. Deuxièmement, vous pouvez toujours donner à un enfant un prénom avec une consonance étrangère, toutefois, comme nous l’évoquions au point numéro 3, il est essentiel que les deux choix s’associent parfaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.